Boxe à mains nues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Boxeur à mains nues irlandais-américain John L. Sullivan

La boxe à mains nues est une forme originelle de la boxe moderne, étroitement liée aux anciens sports de combat. Elle consiste en l'affrontement de deux personnes qui se battent sans gants de boxe ou autre rembourrage, à l'exception d'un peu de gaze pour protéger les poignets et les pouces. La boxe à mains nues se distingue du combat de rue par l'existence d'un certain nombre de règles[1], comme celle de ne pas frapper un adversaire au sol.

Les origines[modifier | modifier le code]

Selon Pugilistica, le premier combat à mains nues aurait eu lieu en 1681 en Angleterre[2]. Le premier champion d'Angleterre fût James Figg qui remporta le titre en 1719 et le conserva jusqu'à la fin de sa carrière en 1730.

Notes et références[modifier | modifier le code]